adsense2

Histoire de la cuisine française – 4 phases dorées

Enrôlant des chefs inoubliables et inégalés de tous les temps comme Carême, Bocuse, Escoffier, La Varenne, Fernand Point et Taillevent, la cuisine française est considérée comme la base de toutes les formes de base de la cuisine occidentale.

La cuisine française est aussi ancienne que l’époque où les repas commençaient à peine à devenir un moment de plaisir pour les familles. D’être juste un autre repas, la cuisine française du XVe siècle a créé une nouvelle vague dans l’Europe de la Renaissance.

C’est alors que les aliments courants ont commencé à être décorés. La saveur a été accentuée avec de nouvelles techniques de stockage améliorées. Avec de nouvelles découvertes régulières dans la préparation des aliments, la préparation des aliments devenait maintenant une forme d’art. Même les légumes moins ou rarement utilisés étaient servis de manière présentable avec des sculptures artistiques; par exemple, l’ail, les truffes, les champignons, etc.

Dans un fait moins connu, c’est que la cuisine française a été très influencée par les Italiens. Pour plusieurs raisons, la cuisine française partage beaucoup avec les Italiens.

Voici les auras variées de la cuisine française.

1. L’ère Médicis de la cuisine française

Il remonte aux années 1540. À cette époque, Catherine de Médicis (prononcé MED-a-chee), fille du duc d’Urbino, épousa le futur roi de France, le roi Henri II. Alors qu’elle se dirigeait vers la France, une foule de cuisiniers qualifiés vint avec elle. Experte dans la voie de Florence, la nouvelle reine est devenue un grand instrument de changement. Elle organisait régulièrement des fêtes somptueuses et tenait à ce que toutes les femmes influentes de la ville assistent à ces fêtes parées de leurs plus belles tenues. Ces fêtes étaient devenues presque une saga de mode.

Quelques années plus tard, un autre Médicis épousa un autre roi de France. Les idées de nourriture ont continué à affluer et la culture a continué de croître. La restauration devient progressivement une activité importante en France.

À cette époque, tout comme les Italiens, les Français ont commencé à décorer leurs tables avec de la porcelaine fine, de la verrerie et des plats de service à la mode. Dans l’ensemble, la restauration est devenue un élément indispensable de la culture française.

2. L’ère de Le Cuisine François de la cuisine française

Alors que la culture culinaire était déjà ancrée profondément en France, La Varenne, un chef français connu, a écrit le tout premier livre de cuisine de l’histoire en 1652. Ce livre a ensuite été considéré comme la Bible de la cuisine française. Ce livre contenait des instructions détaillées concernant les méthodes de préparation ainsi que des recettes classées par ordre alphabétique.

3. L’ère de Louis XIV dans la cuisine française

La cuisine française a franchi une autre étape importante à cette époque où la «fourchette» est devenue un élément essentiel et habituel de la nourriture. Aussi Louis XIV est venu avec une nouvelle idée de servir de la nourriture. Contrairement au passé où tous les plats étaient posés ensemble sur la table et atterrissaient en refroidissant, Louis XIV a introduit le service séquentiel des plats. C’est maintenant que les cuisiniers ont commencé à expérimenter avec des ustensiles et des récipients variés de tailles impaires pour ajouter cette saveur d’apparence et améliorer la préparation des repas.

4. L’ère de la nouvelle cuisine dans la cuisine française

Alors que les changements nouvellement introduits commençaient à s’infiltrer dans les foyers du pays, les deux cultures se sont mélangées de manière assez occidentale. Le mélange de l’ancien et du nouveau est devenu connu sous le nom de New Cookery ou Nouvelle Cuisine. Les méthodes de restauration française classique étaient assez coûteuses, chronophages et fastidieuses. Ici, les gens se sont installés pour des méthodes alimentaires simples, modestes et pratiques.