adsense2

Cinq choses à considérer avant de prendre un travail de vente de copieurs

La vente de copieurs est-elle une bonne industrie ?

Dans un article précédent, je vous ai expliqué toutes les merveilleuses raisons pour lesquelles vous devriez envisager une carrière de chargé de compte dans l’industrie de la copie. À présent, vous pensez peut-être qu’il n’y a aucun inconvénient à une carrière dans la vente de copieurs. Mais vous auriez tort. Permettez-moi de me faire l’avocat du diable et de vous fournir les mises en garde suivantes :

1. Il n’y a pas beaucoup de statut social accordé à un représentant des ventes de copieurs. Vous êtes classé quelque part entre un vendeur de voitures d’occasion et un représentant en télécommunications. Vos amis ne penseront pas que votre travail est cool. Mais, ce n’est pas grave. Lorsqu’ils mangent encore des Top Ramen pour le dîner, vous pouvez rouler dans votre toute nouvelle BMW et leur proposer de les emmener dîner et de payer l’addition puisque vous avez atteint la stabilité financière qui échappe probablement encore à vos amis trois ans après. diplôme universitaire.

2. Le travail est difficile. Vraiment, vraiment dur. Mais pas pour les raisons que vous pensez. La combinaison d’une grande liberté associée à la nécessité absolue d’un état d’esprit discipliné peut être une combinaison dangereuse pour la plupart des gens. J’ai connu un manager qui disait : “on vous donne juste assez de corde pour vous pendre ici”. Cela signifie que personne ne surveille chacun de vos mouvements, mais, au moment où cela se traduit par de mauvaises performances de vente, vous n’avez pas assez de temps pour améliorer la situation avant que l’entreprise ne vous montre la porte.

3. Vous devez être capable de survivre avec un maigre salaire de base pendant au moins six mois à deux ans jusqu’à ce que vos commissions commencent à arriver. La plupart des salaires de base dans cette industrie sont de 20 000 $ à 30 000 $ plus les avantages sociaux.

4. Cela pourrait vous prendre sérieusement deux ans pour construire un territoire qui vous récompense avec un salaire de vente de copieurs de 60 000 $ à 80 000 $ par an. Cette échelle salariale suppose que vous êtes vraiment bon dans ce que vous faites et que vous êtes au moins à 100 % de votre quota de ventes annuel. Cela nous amène à notre dernier point :

5. L’entreprise ne vous accordera peut-être pas deux ans pour tout mettre en place. Généralement, après votre première année de ventes, si vous n’êtes pas à 100% de votre quota de ventes annuel, votre directeur des ventes “vous libérera pour poursuivre d’autres opportunités”. En d’autres termes, “vous êtes viré” ! Ne vous y trompez pas, votre quota de vente n’est pas votre objectif, c’est votre exigence minimale. En fait, on s’attend à ce que vous dépassiez votre quota de ventes annuel.

Alors, la vente de copieurs est-elle une bonne industrie ? Dans l’ensemble, l’industrie du matériel de copie offre plus d’avantages que d’inconvénients. Si vous vous considérez comme ambitieux, énergique et doté de compétences relationnelles supérieures et de capacités de communication exceptionnelles, cette carrière pourrait bien être faite pour vous.